Teotihuacán

par bluesy  -  29 Avril 2009, 11:02  -  #voyage au Mexique et Guatemala

Quelques vues du Mexique, un peu plus réjouissantes que celles qu'on voit en ce moment, pour vous donner quand même l'envie d'y aller, .... plus tard ... Je pense à tous les Mexicains qui, en plus d'avoir la peur de la maladie, vont se trouver sans travail car beaucoup vivent du tourisme.

Le 21 mars donc, nous quittons Mexico pour la cité de Teotihuacán. Dominée par les pyramides de la Lune et du Soleil, ce fut la plus vaste cité précolombienne (20 km², 200 000 habitants), jusqu'à la construction de Tenochitlán, l'ancienne Mexico. Nous voulions y être le 21 mars, jour de l'équinoxe de printemps. Nous n'avons pas pu escalader la pyramide du Soleil tant la queue était longue. 60 000 personnes sur le site ce jou-là ! Les gens montaient pour toucher la pierre métallique qui se trouve en haut de la pyramide et absorber l'énergie de la terre et du soleil. Mais nous avons escaladé la pyramide de la Lune en nous tenant fermement à la corde (voyez Guy redescendre, c'est le deuxième, casquette grise et polo clair). Les marches (ce sont plutôt des gradins) sont hautes et étroites.
L'ambiance était extraordinaire. Les gens, habillés de blanc et portant un bandeau rouge, tendaient les bras vers le soleil. Certains avaient des baguettes métalliques pour mieux capter l'énergie. Il y avait des danseurs parés de coiffures à plumes, et de bracelets de coquillages (conchas). Beaucoup de bruit : flûtes, tambours, crécelles, maracas.

La pyramide du Soleil (70 m de haut, 248 marches) fut édifiée en 150 et le reste de la cité entre 200 et 600. Puis la cité fut abandonnée vers 600 (surpopulation ? épidémies ? soulèvement populaire ? peuples arrivant du nord ? ).  La cité aurait été construite par les Totonaques ou les Olmèques, je ne sais plus ! Il n' ya  pas de trace d'écriture qui pourrait donner le nom des souverains ou même du peuple qui occupait les lieux. Il y avait deux grandes avenues dont la fameuse Chaussée des morts. Les constructions, pyramides, palais, habitations étaient peintes en rouge et certains bâtiments abritaient des fresques et des sculptures : perroquets, jaguars, pumas, coyotes, oiseaux, papillons.... Des policiers surveillaient le site pour éviter que les gens ne montent partout.

Le nom Teotihuacán veut dire "là où les hommes deviennent des dieux". c'est le nom donné à cette cité par les Aztèques, plusieurs années après son déclin. Les Aztèques pensaient que les dieux s'étaient sacrifiés à cet endroit pour mettre en place le le soleil  au début du "cinquième monde"  qui devrait se terminer le 20 décembre 2012. Les chefs avaient une grande maîtrise de l'astronomie.

Du temps de la splendeur de la cité, les cérémonies devaient être extraordinaires et en même temps très cruelles, du fait des sacrifices humains mais les civilisations pré colombiennes pensaient que les personnes sacrifiées devenaient des dieux. Les cérémonies se déroulaient dans les fumées d'encens au son des tambours qui évoquaient les battements de coeur de la terre et des percussions qui évoquaient le bruit de la pluie qui tombe. Ils buvaient des boissons alcoolisées, et étaient sous l'emprise de drogues (champignons hallucinogènes) pour entrer en contact avec les forces mystérieuses. La déesse de la fécondité et le dieu de la pluie (que les Aztèques nommèrent plus tard Tlálóc) étaient particulièrement vénérés.
Les pyramides ont 4 côtés : le chiffre 4 est sacré car il représente les 4 éléments : l'eau, l'air, la terre et le feu. Le principe dualiste est très important chez les peuples pré-colombiens : le jour et la nuit,; l'eau et la terre, la clarté et l'obscurité, la vie et la mort, le soleil et la lune.

Sur les scupltures, on voit des têtes aux crânes déformés, allongés, typiques de la mode en usage chez les nobles, des langues qui pendent, symboles du sacrifice volontaire (on pique avec une aiguille d'agave)

Après la visite, nous sommes allés au restaurant mettre au frais nos coups de soleil et déguster une soupe épicée, du poulet à la sauce au chocolat accompagné de christophines .

 

marie-line 30/04/2009 14:33

et oui ici on vit au ralenti !! toutes les écoles sont fermées, les musées, les cinémas, les bars, les églises .... le mexique en prend un bon coup mais les mexicains sont fatalistes ... même en pleine crise mondiale et crise sanitaire ils gardent le sourire et vont de l'avant

Dom 30/04/2009 12:01

Le mexique est une destination que fait parti de nos projet. Mais quand ???Alors comme ça tu ne t'aventurerai pas dans une soue à cochons, chochotte vas, ça ne sent pas si maivais que ça, sisi tu l'as dis, je l'ai lu chez Mumu lol Cela ne sant que le parfum NafNaf hihihiBonne journée Biz Dom

bluesy 30/04/2009 12:31


alors tu pourrais commercialiser un parfum Naf Naf ! il y a bien une marque de bière (très bonne !) la "grosse cochonne" (aussi bonne que la Coref !) tu la connais ? si un jour je passe  dans
la région je passerai visiter ton élevage , tant pis pour l'odeur ! et maintenant, je vais manger une tranche de rôti... de porc !


Potame 30/04/2009 09:54

Merci pour la visite

lili 30/04/2009 09:51

Merci pour cette jolie balade mexicaine - bisous

Chez mamicoco 30/04/2009 08:18

J'ai le même soucis avecOB GRRRRR! même la news ne passait pas hier soir !!!Beau pays que le mexique , ce qui leur arrive  est bien regretable , en plus de la crise s'ajoute la grippe BizZaza