Chez Elsa

par bluesy  -  12 Mai 2009, 22:16  -  #France, visites, expositions

Une visite faite en compagnie de Joëlle, ma NSP.

Saint Arnoult en Yvelines. Connu pour ses bouchons au niveau du péage mais aussi, et c'est tant mieux, pour la maison de Louis Aragon et Elsa Triolet.

En 1951, le couple achète cet ancien moulin. et Elsa l'aménage, le meuble. Elle meurt dans le jardin en 1970 et Aragon la fait inhumer sur la petite butte du parc. En 1982, il la rejoint et fait don de la maison au Ministère de la Culture, à condition qu'elle soit un lieu de mémoire (tout est resté intact depuis la mort d'Elsa) , un lieu de recherche (les édudiants peuvent venir compulser le fonds de livres), un lieu de création (des expositions de peintures et sculptures sont organisées régulièrement).

Maison pleine du souvenir des deux écrivains : beaucoup d'objets russes, le frigo et la cuisinière d'époque, les céramiques de Picasso, les livres d'Aragon, la boîte à musique en forme de Spoutnik (Bip, bip !).... Emouvant de trouver dans cette bibliothèque illustre, des livres qui sont aussi dans la mienne "le dernier des justes" d'André Schwarz-Bart, le livre de Claude Roy sur Aragon dans la collection "Poètes d'aujourd'hui" .
J'ai acheté ce livre en 1961, à la suite des cours de français donnés par notre prof de français qui m'a fait découvrir "la rose et le réséda" (texte sur le site de Ionard, et chanson de la Tordue , "la ballade de celui qui chanta dans les supplices", "chanson du siège de La Rochelle". Monique, si tu me lis, tu te souviens ? Ces poèmes, nous les connaissions par coeur...

Promenade dans le parc, sous l'odeur enivrante des lilas mauves, parmi les sculptures et la transparence des poèmes. Des petits plaisirs, le couple de canards, la fontaine, le muguet et le sceau de Salomon...
Site de ce musée : ICI où vous pourrez voir des photos de la maison (il est interdit de photographier l'intérieur)

Jo-Elle 13/05/2009 11:29

Je fais du rangement: livres rapportés de chez mes parents pour ma brocante et.... je viens de trouver....Le Prix Goncourt de 1945 d'Elsa Triolet dans l'édition de cette année-là..." Le premier accroc coûte deux cents francs"JE ME LE GARDE..... et vais le lire.... ce sont des nouvelles...

Jo-Elle 13/05/2009 06:40

Trois ans, j'ai mis 3 ans pour m'y rendre depuis notre déménagement.... mais je suis heureuse de l'avoir fait avec Monique et Guy.... Faut que j'y entraîne la famille maintenant lors des nombreuses manifestations culturelles de juin...

Ionard 13/05/2009 00:23

Ah que c'est bien de revoir ce lieu! Je l'ai visité il y a quelques années lors d'une sortie moto! j'avais été enchantée!Merci aussi pour le lien!Bien bien le diapo!Bises dany

antgresan 12/05/2009 23:47

belle ballade et bonne rencontre bien gatéegros bisous