Habemus papam

par bluesy  -  9 Octobre 2011, 10:09  -  #cinéma

Je vous recommande ce film ! Même si le sujet est sérieux, la dépression d'un pape, je me suis bien amusée !

Le film commence par la réunion des cardinaux pour l'élection du pape. L'un copie sur son voisin, l'autre n'arrive pas à se décider et rature, et surtout chacun prie pour ne pas être élu. Pendant ce temps la fumée noire s'échappe hors du Vatican pour montrer qu'aucun pape n'est élu. Enfin la fumée monte, blanche : c'est le cardinal Melville qui est élu. Mais il a peur, ne se sentant pas à la hauteur de sa tâche. Il finit par s'échapper du Vatican et erre dans les rues, rencontre une troupe d'acteurs de théâtre (son rêve de jeunesse était d'être acteur). Pendant ce temps, au Vatican, on fait croire aux cardinaux que le pape est toujours là. Le psy organise des tournois de volley entre cardinaux. C'est hilarant.

J'ai ressenti beaucoup de douceur dans ce film, rien n'est méchant et l'on rit gentiment, sans moquerie.

Piccoli est magnifique dans ce rôle d'homme désemparé, perdu mais heureux finalement de rencontrer des gens. La fin du film est prévisible : il renonce.

je vous mets trois vidéos :

l'annonce de l'élection du pape à la foule en liesse et le cri de désespoir de l'élu

la séance de psychanalyse (le psy c'est Nanni Moretti lui-même) où le psy doit officier en présence de tous les cardinaux et ne peut rien demander, ni rêves, ni souvenirs d'enfance, ni fantasmes.

la séquence où trois cardinaux veulent aller faire un petit tour gourmand dans Rome et où on leur interdit de sortir

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jo-Elle 12/10/2011 07:33



Justement il est programmé cette semaine... j'étais partante mais eux pas trop; je vais y mener les miens alors...



bluesy 12/10/2011 10:11



je suis bon public, tous les films me plaisent, ... enfin, ceux que je vais voir



marie angeldream 11/10/2011 11:35



tu me fais bien envie avec tes commentaires.Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz