Les Yao rouges de Long Ji (Guangxi)

par bluesy  -  16 Novembre 2011, 19:12  -  #voyage dans le Guizhou

Les Yao sont près de 3 millions (60 % au Guangxi).

Nous avons fait une balade au nord de Guilin, vers Longsheng. Pour admirer les rizières en terrasse de Long Ji (Echine du Dragon) il nous a fallu monter 1000 marches à flanc de colline. Ce sont les Yao rouges (hong yao zu) qui vivent près de Guilin. Les femmes portent des corsages rouges (d’où leur nom), de lourds anneaux aux oreilles et surtout elles une ont une chevelure qui atteint les pieds !

Tout en haut, une dame vendait des broderies. Contre un billet de 10 yuans, elle a défait son chignon. Sa chevelure se compose de ses cheveux et de deux longues mèches (ses cheveux coupés précédemment, de brossage ou de ses ancêtres) qu’elle ajoute à ses cheveux. Ensuite, elle enroule la longue mèche autour de la tête et elle maintient le chignon avec un peigne. Il ne lui reste plus qu’à ranger ses billets dans la poche de sa blouse brodée.

Les femmes Yao ne coupent leurs cheveux que deux fois dans leur vie : à 18 ans et à 38 ans. Elles enduisent leurs cheveux d’huile d’aleurite (fournie par le théier à huile), ce qui les rend fort brillants..

terrasses de Long Ji

 

terrasses de Long Ji

 

Dorothée 21/11/2011 12:55


waouh ! voilà qui ferait rêver ma Juju cette chevelure !!

bluesy 21/11/2011 14:13



mais quel travail d'entretien !



jackline :0059: 18/11/2011 10:41


Quel superbe voyage vous avez fait là..c'est magnifique !! les paysages, les gens de ces ethnies particulières font rêver..Merci pour ces découvertes..La Chine ne m'attire plus depuis que je sais
certaines choses sur les conditions de soins en cas de maladie grave pendant les circuits (une amie en a fait les frais, avec une double pneumonie qui a bien failli avoir raison d'elle,
hospitalisée d'urgence au retour en france avec soins intensifs et isolement) les médecins privés n'existent pas en Chine et il faut que le circuit s'arrête pour conduire quelqu'un à l'hopital,
surtout dans les régions de Pékin et Shangaï.. et les guides ne sont pas chauds du tout..surtout si la maladie contractée est consécutive à une épidémie contractée dans le pays.. Question de
relations avec les T.O étrangers. les assurances assistance-rapatriement ne fonctionnent pas dans ces conditions puisque c'est le médecin de l'assurance qui doit pouvoir décider du lieu
d'hospitalisation et du rapatriementf éventuel..donc, assurances payées pour rien, et ça il fallait le savoir...Je pense que vous avez eu de la chance de ne pas avoir de problème à ce
sujet .


Je rentre d'Inde du Sud et je passe te faire un coucou rapide..comme tu t'en doutes, plein de choses à faire la maison, lessives, ménage etc...et tri des photos..merci de tes visites pendant mon
absence, et gros bibis

bluesy 18/11/2011 13:37



si justement, il y a eu un problème, une dame a fait un AVC, elle a été transportée tout de suit à l'hôpital avec la guide, l'accompagnateur et le responsable local de l'agence. C'est l'IMA qui a
géré et il semble que cela se soit déroulé normalement.


 J'espère que la dame n'aura pas trop de séquelles. Ce ne doit pas être drôle de se trouver dans une telle situation si loin de chez soi.



Chez Mamicoco 17/11/2011 13:13



Tres belle chevelure qui doit demander beaucoup d'entretien !


Bisous


Zaza



claire Felloni 17/11/2011 09:59



Je n'arrive pas à afficher la femme qui se coiffe , je n'ai que les 2 paysages, qui sont magnifiques! mais je retenterai ce soir, car ton texte donne vraiment envie de la voir!



bluesy 17/11/2011 22:52



et maintenant, ça marche ? sur mon écran, pas de problème...



rené 17/11/2011 01:34


bonjour j'arrive avec le soleil pour te souhaiter un bon jeudi amitiés rené