Promenade sur la Loire

par bluesy  -  11 Août 2012, 20:49  -  #Loiret, visites, expositions

Cette petite chanson vous est offerte pour illustrer la promenade que nous avons faite aujourd'hui sur la Loire.

La promenade était organisée par les "passeurs de Loire" (voir le site ICI :link

nous avons embarqué à Sigloy, près de Châteauneuf-sur-Loire pour une balade de 3 heures de descente de la Loire vers Saint Benoît.

Nous étions 6 adultes et 4 tout petits enfants sur le bateau "la grande aigrette" . C'est un chaland (on dit aussi "gabare" construit selon les méthodes traditionnelles  en 6 mois par Jean-Philippe, notre batelier, et Bruno, son copain. Ce chaland fait 6 tonnes. Il est actionné grâce à un moteur.

La Loire a monté de 20 cm depuis jeudi mais elle va baisser à nouveau et être encore plus bas. Il y a 1, 5 m d'eau environ, sauf à certains endroits (3m). A un endroit, il est très dangereux de se baigner à cause des sables mous qui se déplacent. Ce ne sont pas à proprement parler des sables mouvants mais 'un "cul de grève". A cet endroit il y a une zone d'effondrement, comme une sorte de talus et le sable glisse vers le fond, entraînant le nageur qui risque de se noyer

Jusqu'à la deuxième moitié du 19 è siècle, il y a eu un trafic intense sur la Loire : de Nantes à Orléans et de Roanne à Orléans. Pour remonter d'Orléans vers Roanne, il fallait haler les bateaux depuis la rive. 

Il y avait de nombreuses sortes de bateaux : les chalands qui avaient des voiles et un gouvernail appelé "piautre"., Ils transportaient des marchandises dans les deux sens : café, cacao, épices, étoffes, .... depuis Nantes, vin de Nevers à Orléans (comme le voyage durait longtemps, arrivé à Orléans, le vin avait tourné (d'où le vinaigre de Dessaux). On transportait aussi des pierres, du bois...

Les futreaux étaient de petits bateaux pour la pêche. 

Les toues cabanées avaient un abri (il y en a une à l'embarcadère mais elle ne sert que pour la déco)

Les sapines (celle de la chanson) étaient des bateaux à usage unique qui transportait du charbon ou du bois depuis le Massif central jusqu'à Nantes. Elles étaient alors "déchirées" (démontées) , le bois qui les composait était vendu et les mariniers faisaient le voyage retour à pied ou sur d'autres bateaux.

Les inexplosibles étaient des bateaux à aubes, genre ceux de Tom Sawyer.

Le long du chemin, nous avons vu des aigrettes garzettes, des hérons, des mouettes et goélands, des cormorans. Les castors étaient dans leur refuge mais nous avons vu les traces de leurs dents sur les troncs d'arbres et leur terrier. Ce sont des castors européens, différents des canadiens que nous avions vus il y a deux ans au Québec. Le Canadien est plus gros, a un pelage plus foncé et _ chromosomes de moins...

Nous n'avons pas vu le phoque qui apparaît de temps en temps sur les bancs de sable de la Loire.

Nous sommes descendus sur une île où poussaient des onagres, des saponaires, des érables negundo et .... des orties !

Pour terminer, voici l'histoire extraordinaire du perroquet Vert-vert. Il appartenait aux Visitandines de Nevers qui lui avaient appris le latin. Sa réputation était parvenue jusqu'à Nantes et les nonnes nantaises demandèrent à l'entendre. Les soeurs de Nevers le confièrent donc à des mariniers. Le voyage dura plusieurs mois. A l'arrivée à Nantes, le langage du perroquet fit scandale : rien que des gros mots appris auprès des mariniers. En colère, les nonnes le renvoyèrent à Nevers. Il fut mis au cachot et au pain sec. mais il retrouva vite son joli langage et fut pardonné, recevant force chocolat et dragées. Hélas, il en mangea tant qu'il mourut d'indigestion !

loire (5)

loire (8)

loire (7)

la toue cabanée

loire (13)

l'embarcadère et la toue cabanée

loire (10)

loire

l'érable negundo

loire (11)

loire (12)

la tanaisie

loire (14)

tronc d'arbre coupé par le castor, il y use ses dents mais il mange le bois tendres de jeunes pousses

loire (15)

le toboggan du castor, il descend les pousses d'arbre jusqu'à la rivière

loire (2)

le héron

loire (3)

la mauve

loire (4)

l'onagre

loire (6)

loire (9)

la levée pour protéger contre les crues

aigrette garzette

aigrette garzette

Balladine 31/08/2012 11:20


Merci Monique pour cette belle promenade sur la Loire, j'adore lire ces histoires anciennes et anecdotes du "pays". Bises à toi

jackline/plinett 31/08/2012 00:28


Un coucou du soir...j'espère que tu vas bien, et que depuis cette jolie balade sur la Loire, vous avez repris votre rythme habituel, qui n'est pas vraiment inoccupé !! bisous

ANILOU 30/08/2012 15:34


Coucou. La fête de l'âne, les expos, cinés Chamerolles Oléron, le Marais Poitevin, la Loire sans parler des broderies, aquarelles petits-enfants bref une vie riche et bien remplie... bONNE
CONTINUATION ET LA BISE

Sissy20 23/08/2012 14:03


une bien jolie promenade...

bluesy 24/08/2012 22:04



très agréable quand il fait beau !



Dorothée 23/08/2012 07:04


Coucou miss, tu ne t'y es pas noyée au moins .. Bizz